ARTICLES :

 

Lundi 13 juin prochain, j'interviendrai lors d'un atelier bien-être au service oncologie de l’hôpital d'Amiens, dans le cadre d'une opération visant à améliorer le quotidien des enfants malades du cancer et de leurs familles. Un temps pour soi, un temps d'échange et de découverte à la sophrologie.
Cette action est organisée par l'association "Tout le monde contre le cancer".
http://www.toutlemondechante.net/

Ne pensez jamais que "parce que vous avez compris" une problématique qui vous est propre, vous avez intégré son mécanisme et résolu le problème.
La compréhension est mentale, intellectuelle. Et même si elle est absolument indispensable (et j'insiste sur l'indispensable) si l'on veut comprendre son chemin de vie, une question se pose ensuite : "Ok, c'est bien, j'ai compris. Mais maintenant, comment je fais pour m'en libérer ?".

Il est des choses qui ne viennent que de l'intérieur, du vécu, du ressenti, et de l'intégration totale (avec tout ce qu'un être humain peut comporter). Il faut ressentir dans chaque cellule de notre corps. Libérer dans chaque atome qui nous compose. Le mental bien souvent n'est hélas pas suffisant pour transcender une émotion ou un mécanisme interne. Et quand c'est le cas, c'est précisément là qu'intervient la sophrologie correctement menée : à la source.

 

Bien sûr la sophrologie n'est pas la seule technique à travailler en ce sens, ni à cette profondeur. L'alignement alpha fait de même. Et bien d'autres pratiques énergétiques.

Trouvez celle qui vous convient. Trouvez le (ou la) praticien(ne) qui vous mettra en confiance et vous aidera à avancer, et trouvez le moment qui sera bon pour vous.
Cherchez, demandez, acceptez .... et le moment venu quand vous serez prêt ... vous verrez à quel point vous recevrez

 

 

Dans le monde qui est le notre, on ne peut pas vivre en évitant tout stress. Mais on peut vivre en choisissant d'en réduire, ou même d'en maîtriser les effets. Que ce soit avec la méthode douce qu'offre la sophrologie, ou la méthode énergétique de l'alignement alpha, il y a une solution pour tout et pour tous. Un mental s'éduque, tout comme on éduquerait un enfant trop rebelle. Avec patience, justesse et ténacité.

 

 

Apprendre à bien respirer.

La respiration est la base de tout. C'est la vie.
Mais ... savez-vous bien respirer ?
Beaucoup de gens respirent "à l'envers". Rentrent le ventre quand ils inspirent, et le gonflent en soufflant.
C'est tout l'inverse qu'il faut faire.
Un petit exercice tout simple et néanmoins très efficace en cas de stress ou d'angoisse :
Mettez-vous debout (ou assis si c'est plus simple pour vous), le dos et la tête bien droits, et fermez les yeux.
Mettez vos mains sur votre ventre (ou mieux, une main sur le ventre et le dos de votre autre main dans le creux de vos lombaires), et inspirez profondément et lentement, en gonflant bien le ventre. Remplissez vos poumons d'air.
Puis, soufflez longuement par la bouche en creusant le ventre et vidant bien les poumons.
Reprenez une respiration calme et accueillez les sensations.
Répétez l'exercice autant de fois que nécessaire.
Vous verrez qu'en faisant aussi souvent que nécessaire ce petit exercice accessible à tous, vous retrouverez vite un sentiment de calme s'installer en vous.

 

 

Maintenant que vous maîtrisez la respiration ventrale, je vous propose de monter d'un cran en y ajoutant un élément : mettre une intention à chaque respiration.
Quand vous inspirez, imaginez vous emplir de positif (bonheur, joie, lumière, énergie ..). Ce qui manque à votre bien-être du moment.
Puis quand vous soufflez, imaginez sortir de votre corps et votre tête ce qui vous encombre (colère, fatigue, tristesse, ..).
Au fur et à mesure des respirations, vous vous viderez du négatif pour vous emplir de positif. Ainsi, vous ajoutez un bienfait psychologique au bienfait purement physiologique de la technique respiratoire.

 


Savoir se détendre fait partie des choses préconisées pour combattre la dépression, mais pas toujours facile de se détendre quand l'esprit ne sait plus se mettre sur "pause".
La sophrologie peut alors se révéler être une aide précieuse pour apaiser votre mental envahissant.
De plus, savez-vous qu'une séance de sophrologie équivaut à environ 2 à 3 heures de sommeil réparateur ?

 

 

Le cerveau en ondes alpha.
Que ce soit en sophrologie, en hypnose, en PNL, en Lung-Yo ou dans bien d'autre techniques qui travaillent sur le bien-être, il est souvent question de vous amener autant que possible en ondes "alpha".
Mais pourquoi ? et qu'est-ce que ça veut dire ?..
Pourquoi atteindre les ondes alpha ? :
Parce qu'être en ondes alpha vous permet d'être plus détendu, plus connecté à vos intuitions, de prendre de la distance avec l'hyper mentalisation et l'hyper action (c'est tout ce stress qui mène à la dépression, ou au burn-out dans le milieu professionnel). Les ondes alpha améliorent la santé, la mémoire, la confiance en soi, la capacité du corps à s'auto-réparer, .... bref elles améliorent la vie d'une façon générale.

Et qu'est-ce que ça veut dire, "ondes alpha" ? :
Notre cerveau émet des ondes. En fonction de son état de vigilance, elles portent des noms qui sont reliés à des caractéristiques précises.
- Ondes Bêta : c'est le cycle de plein éveil. Nous sommes dans l'action, nous réfléchissons, le cerveau est à son maximum.
- Ondes alpha : Dès que l'on ferme les yeux et/ou que l'on s'allonge, les ondes cérébrales ralentissent. A ce rythme, les 2 hémisphères du cerveau (il y a toujours un hémisphère qui est dominant en ondes bêta) fonctionnent ensemble et en parfaite harmonie. Notre mental étant au repos, nous avons une meilleure perception de nos sens et nous sentons plus équilibrés.

Il y a 4 niveaux au sein même des ondes alpha :
Niveau 4 : état d'éveil et ralentissement léger du cerveau.
Niveau 3 : mental toujours en action, mais qui "décroche" peu à peu.
Niveau 2 : le mental et les pensées sont en total relâchement. Le corps est parfaitement détendu. C'est le stade idéal (souhaité par exemple en sophrologie) pour travailler dans le lâcher prise le plus total. Le niveau de vigilance est minime et l'inconscient se déverrouille.
Niveau 1 : Niveau de base de l'alpha (méditation profonde, par exemple).

Passé ce niveau 1, nous entrons dans le sommeil (lui aussi composé de plusieurs phases) et tombons en ondes thêta.
Ensuite nous trouverons les ondes Delta, zone de l'inconscient, où seules les fonctions vitales sont assurées par le cerveau (nous entrons dans ce que le corps médical appelle "mort cérébrale").
Afin d'être en mode alpha, vous pouvez méditer, utiliser les techniques de respiration et de thérapies brèves (comme la sophrologie), ... ou recevoir des alignements alpha. C'est même très certainement la méthode la plus rapide et efficace pour atteindre à la fois le calme et le dynamisme dont nous avons tous besoin au quotidien.

 

 

" Qu'est-ce que le stress?
Le stress empoisonne l'existence, au propre comme au figuré : non seulement rend-il la vie désagréable, il rend malade. Selon le Dr Herbert Benson, du Mind/Body Medical Institute de l'université Harvard, environ 80 % des consultations médicales seraient liées au stress, d'une manière ou d'une autre. De même que 60 % à 80 % des accidents de travail, selon l'American Institute of Stress.
Aujourd'hui, le mot figure dans les conversations courantes, même chez les enfants, mais il porte souvent à confusion. Est-ce que les choses m'apparaissent comme une montagne parce que je suis stressé, ou est-ce l'inverse? Le stress est-il dans les exigences de mon travail ou dans ma tête? Est-ce que je m'inquiète trop?
« Si je pouvais relaxer, disent les principaux intéressés, c'est certain que je ne serais pas stressé! » S'il est de l'ordre du possible d'apprendre à mieux résister physiquement et mentalement au stress, et même de le transformer en bon moteur de vie, cela exige néanmoins de se donner le temps de le faire.
Les trois composantes du stress :

Quand on parle de stress, il y a forcément les trois éléments suivants, agencés selon des combinaisons extrêmement variables:
- L'agent de stress, ou sa source : un stimulus d'ordre physique, mental, social ou émotionnel survient auquel il faut s'ajuster. Le stimulus peut être mineur (contravention) ou important (déménagement), positif (un mariage) ou négatif (un conflit), exceptionnel (une intervention chirurgicale) ou constant (un horaire trop chargé), prévu (un examen) ou inattendu (un accident), etc. Mentionnons aussi que le stress peut être d'ordre physiologique, et causé par des événements comme un médicament, une blessure ou un coup de froid, puisque l'organisme doit modifier sa chimie pour y réagir. Le manque de stimulation peut aussi créer du stress. Mais on se préoccupe surtout, aujourd'hui, du stress lié au mode de vie et plus particulièrement du stress psychologique.
- La réaction de stress. Lorsque le cerveau sonne l'alerte, des réactions physiologiques immédiates - comme l'augmentation du rythme cardiaque, la constriction des vaisseaux sanguins et la montée d'adrénaline – assurent que le corps puisse réagir à la situation. S'ils persistent au-delà du temps nécessaire pour « fuir le tigre ou l'assommer », ces mécanismes donnent lieu à des malaises physiques et psychologiques : les symptômes de stress.
- L'attitude. L'intensité de la réaction de stress dépend du message envoyé par le cerveau aux glandes endocrines, et donc de la perception qu'a l'esprit du stimulus en question – le fait de le voir comme plus ou moins dangereux, exigeant ou contraignant. Par exemple : un retard de cinq minutes ne crée généralement pas de stress, sauf si on pense qu'on va rater le train, ou si le cerveau imagine un autre scénario catastrophique - ce qui peut être le cas si notre éducation nous a férocement dressés à la ponctualité. Une attitude négative ou des attentes irréalistes donnent également lieu à des problèmes de stress.

En somme, le stress est une réaction réflexe, tant psychologique que physiologique, de l'organisme devant une situation difficile qui demande une adaptation."
(Extrait de : Passeportsanté.net)

 

 

Nous souhaitons des choses. Mais ...

Passer à l'acte peut parfois engendrer des émotions perturbatrices : doutes, peurs, tristesse, angoisses, ...
Sous l'emprise de ce stress, notre esprit qui était si clair s'embrouille et ne sait plus s'il fait bien.
STOP à la confusion.
Il faut comprendre que "l'embrouille" n'est ici provoquée que par ces émotions passagères, mentales, qui doivent être bien identifiées et séparées de nos souhaits de base, porteurs de vie.
La méditation, le calme, la respiration et la concentration sur le positif de ce que nous souhaitons, sont un excellent moyen de rester centré et motivé. Les perturbations ne sont jamais bonnes conseillères. Il faut vite les chasser pour ne pas faire de sur-place ni se freiner dans nos projets de vie.
La vie, c'est l'envie, le mouvement .... Il faut que le corps et l'esprit soient alignés et coordonnés pour aller paisiblement de l'avant.

 

 

Extrait de "Explication de l'Alignement Alpha par un chiropraticien américain. La technique du levier Chrane, Un trésor perdu de la Chiropractie."
Par le Dr. Bongiovi, chiropraticien pratiquant aussi l'Alignement Alpha.
"Il ne peut y avoir de doutes sur la grande importance que la colonne supérieure joue par rapport à la santé globale. La plupart des techniques (de soin) utilisent une force faible, des positions manuelles spécifiques ou d'instruments d'un certain type dont le but est de corriger les subluxations (corrections mineures) de la colonne supérieure, qui sont souvent mesurées précisément par analyse radiographique. Ces méthodes ont aussi tendance à être très exigeantes, longues et compliquées.

Une autre méthode, presque oubliée, est la technique de la colonne supérieure émoticône smile alphabiotics, ou alignement alpha) qui a été développée dans les années 1920 par le Dr Virgil Chrane au Texas.
L'alignement alpha du Dr Chrane est un levier qui n’est pas effectué avec une force faible, comme les autres ajustements spécifiques de la colonne supérieure en Chiropractie. En revanche il est unique, spectaculaire, dynamique, il est fait avec une haute vélocité, c’est un alignement intense qui décompresse la colonne supérieure et qui est effectué manuellement en trois ou quatre axes correctifs.
Il (l'alignement alpha) ne ressemble à aucun autre ajustement qu'une personne peut connaître. Les effets physiques et mentaux sont profonds. C'est une 'simple' procédure corrective de la colonne supérieure, sans angles complexes et sans longues analyses. Cependant, il n'est pas si simple de perfectionner cette technique et ses réglages réels qui demandent une pratique assidue et de la minutie dans la position du docteur en chiropractie (ou du praticien alpha), de la bonne position de la personne, de la direction et de la force de réglage de la poussée.

Ces deux facteurs importants (l'absence de torsion du cou et la force de décompression appliquée) sont les deux attributs uniques de cette procédure qu’est l’alignement alpha. Immédiatement après l'ajustement (alignement alpha), il y a généralement une diminution instantanée de la tension et de la pression dans la colonne, ce qui équilibre la longueur des jambes en position couchée. Cette procédure est une technique supérieure et efficace de correction de la colonne.
Dr. Chrane a parlé des études effectuées avec des électroencéphalographes qui ont révélé que, suite à cette procédure d'ajustement (alignement alpha), les ondes cérébrales des personnes ont démontré une grande prédominance de la fréquence des ondes alpha du cerveau et d’une synchronisation systématique entre les deux hémisphères, créant ainsi un état optimal de toutes les fonctions cérébrales.
En raison de la puissance neurologique de la région de la colonne supérieure, cela devrait être objectif principal pour un praticien dans la maîtrise de la correction de la subluxation de la colonne supérieure. Alors que certains chiropraticiens et patients préfèrent des ajustements d’une force très faible, certains préfèrent des méthodes plus dynamiques. C’est un choix à la discrétion de chacun.
La Technique du levier Chrane (alignement alpha) est un formidable ajustement de la colonne supérieure qui, une fois effectué, peut apporter des résultats fantastiques et durables dans la correction de la colonne en général."

 

 

On se "bat" contre les événements, contre la maladie, contre son destin,

Finalement c'est surtout contre soi-même que l'on se bat. Notre incapacité à accepter les choses, nos limites, et nos échecs.
Avec l'énergie Lung-Yo, vous vous regorgez d'énergie et ré-équilibrez votre corps. Les blocages se dénouent physiquement, et cela influe sur votre cerveau, votre esprit, et votre bien-être en général.
Tout est lié, ne l'oubliez pas. Et il n'est aucun mal physiologique qui n'ait sa source dans le mental et les blocages de l'inconscient.

 

 

La violence dans le monde n'est pas différente de la violence qui peut se trouver en chacun de nous. Ce qui se passe au niveau global n'est que le reflet de ce qui se passe trop souvent au niveau individuel. C'est l'expression de la peur, de la colère, de la jalousie, de l'ego qui veut détenir la vérité ...
Si chacun de nous apprenait à se remettre en question, à s'apaiser, à "lâcher prise" (tellement plus facile à dire qu'à faire quand on ne maîtrise pas les méthodes qui nous y amènent), à assouplir sa personnalité (au lieu de vouloir l’endurcir en pensant offrir une réponse adaptée à la vie), à ne plus se laisser ronger par nos émotions et notre ego .... alors les individus seraient plus à même de régler les choses sur un plan individuel, mais aussi plus global (d'abord la famille, puis la ville, puis le pays, puis un beau jour - on a le droit de rêver - le monde tout entier).
Personne n'a le pouvoir de changer les choses au niveau global. Mais chacun peut faire sa part et améliorer les choses pour soi. Et si chacun le fait, alors cela impactera à terme notre entourage et même d'avantage. Tout comme le caillou qui fait des cercles de plus en plus larges et étendus sur le lac ...

 

 

Les nœuds dans la tête finissent immanquablement par faire des nœuds dans le corps.
Pas toujours, me direz-vous. Notamment si on a les outils qu'il faut pour stopper les agitations mentales (la sophrologie et la méditation peuvent aider).
Mais dans le cas contraire, ou si on se laisse déborder, une fameuse phrase prend alors tout son sens : "ce que l'on n'exprime pas s'imprime".
Dos coincé, fourmillements, douleurs, ... voilà votre corps qui sonne l'alerte et vous dit qu'il y a dysfonctionnement.
Vous pouvez endormir le mal en prenant des médicaments. Les symptômes seront anesthésiés un moment.
Mais la source, l'origine de ce mal, qu'en faites-vous ? (afin qu'au prochain problème les symptômes ne reviennent pas au triple galop).
Avez-vous déjà songé à dénouer votre corps, afin de le libérer, et de pouvoir le remplir de nouvelles énergies ? Avez-vous songé à expérimenter la méthode énergétique Lung-Yo ?
Faites-vous ce cadeau : surprenez-vous !

 

 

LE TRIANGLE DE KARPMAN
Comprendre les jeux sociaux pour mieux les déjouer.

- Les 3 catégories -
Le bourreau :
J'ai raison ! les autres doivent m'obéir, faire selon mes principes (si je ne le fais pas moi-même, il suffit qu'ils ne le sachent pas). S'ils me contrecarrent, je vais leur faire payer d'une façon ou d'une autre (vengeance, ou en discréditant l'air de rien). J'établis des règles idéalistes, que je valide arbitrairement comme étant LES règles à suivre. Je me permets ce que je ne tolère pas chez les autres.
La victime :
Je manque de confiance en moi et suis naturellement confiant. Un bourreau (une personne, ou la société) me fait du mal. J'aimerais que ce soit mon bourreau qui change, alors je ne bouge pas, mais comme je souffre et me pense incapable de m'en sortir seul, je me plains de ma condition de victime.
Le sauveur :
Je suis bon. Les autres ont besoin de moi. Inconsciemment, je me situe au dessus d'eux. Comme je veux rendre les autres dépendants de moi, je suis faussement serviable et je joue les gentils pour les maintenir dans leur rôle et mieux les manipuler. Cela assouvit mon besoin de reconnaissance.

(Il est dit que la plupart d'entre nous passe les 2/3 de son temps, de façon plus ou moins consciente, et alternativement, dans 2 de ces 3 catégories).

Sortir de ce triangle infernal n'est pas chose impossible. Nous pourrons aborder ce sujet lors de séances individuelles.

 

 

Nous n'avons pas 2 cerveaux (droit et gauche), mais 1 seul avec 2 hémisphères qui communiquent entre eux. Mais un choc émotionnel peut entraîner une dissociation des 2 hémisphères du cerveau suite au traumatisme qu'il engendre.
Dès lors, une compensation va apparaître pour pallier ce trauma : en fonction du coté du cerveau qui sera mis à contribution pour notre "survie" émotionnelle, soit nous allons devenir créatif ... soit nous allons tomber dans une dépendance (cigarette, alimentation, jeux vidéo, etc ..).
A terme, cette dissociation peut devenir physiologique et un débalancement structurel du corps peut survenir.
Si la sophrologie apporte une aide non négligeable dans la gestion émotionnelle des dépendances, l'alignement alpha va permettre un vrai ré-équilibrage des hémisphères cérébraux. Le tout étant, à terme, d'être déconnecté du trauma et reconnecté à soi-même.

 

 

Se donner le temps et les moyens pour aller mieux.

Que ce soit pour boucler un travail, rénover votre intérieur ou faire autre chose, .. quand vous vous investissez et que vous voulez du résultat, vous savez bien qu'il faudra vous donner du temps et des moyens.
Pour votre bien-être, dites-vous qu'il en va de même. Il n'existe aucune solution "miracle", rien qui ne dure dans le temps avec 1 ou 2 séances (quelle que soit la méthode employée). Pour aller mieux et que cela perdure dans le temps, là aussi il faut penser à vous investir et vous donner le temps et les moyens jusqu'à ce que les résultats apparaissent et durent.
La rigueur doit être de mise, surtout pour l'essentiel. Votre bien-être n'est-il pas essentiel dans votre vie ? émoticône smile
N'oubliez jamais qu'il en va de votre présent, et aussi de votre futur. De vous et de ceux que vous aimez.
Parfois on met tant d'énergie à polir l'extérieur, à paraître, alors que dans le fond on est si désemparé à l'intérieur de soi-même. Pourquoi tant de résistance à œuvrer pour ce qui se trouve à l'intérieur et tant d'énergie à magnifier l'extérieur, sachant que c'est pourtant là, dedans, que se trouve la clef, la base de tout, et la solution ? Camoufler les symptômes n'a jamais guéri personne. Travailler à la source, en revanche, n'est certes pas toujours agréable, mais sur le long terme vous pourrez littéralement renaître à vous-même. Transcender vos souffrances et vos blocages en quelque chose de constructif.

 


Le Lung-Yo est unique. Il faut l'avoir testé pour comprendre, et les ressentis des uns ne seront pas ceux des autres. C'est votre être tout entier qui vit l'expérience. S'il y a quelque chose à guérir, à soulager, à libérer, ça se fera. Vous amènerez à vous ce que vous êtes profondément prêt à vivre lors de chaque séance.
L'énergie est source de vie. Faites-vous confiance.

 

 

 

L'énergie libérée en Lung-Yo envoie des impulsions sensorielles directement au cerveau. Les fréquences cérébrales ralentissent, le cerveau se déverrouille, et cela provoque une meilleure connexion entre les 2 hémisphères cérébraux. Le corps est comme "décompressé", ce qui permet une meilleure circulation des énergies.
L'impulsion agit sur tous les plans et permet une meilleure connexion corps/esprit, une faculté d'auto-guérison amplifiée, une énergie régulée.

 


Témoignage après une première séance d'alignement alpha.
"Bonjour, excellente séance hier je me sens vraiment plus relaxer et detendu, plus de faciliter a la respiration (je n ai pas encore testé avec le sport) apres une bonne nuit de sommeil. J ai encore des genes dans le dos mais je pense qu' avec quelques seance de plus surtout au niveau de la tete se sera parfait. J aime beaucoup l alignement, je vous recontacterais apres avoir ete voir un ostheo pour la jambe.Merci et bonne journée (J.D.)

 

 

 

 

Unknown Track - Unknown Artist
00:00 / 00:00

© 2023 by Spa clinic. Proudly created with Wix.com 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now